King's Game Extrême | King's Game #2 [Nobuaki Kanazawa]



Sept mois ont passé depuis le King’s Game qui a décimé la classe de seconde de Nobuaki. Le jeune homme a déménagé, rejoint un lycée différent et s’est rapidement fait de nouveaux amis. Pourtant, chaque soir, à l’approche de minuit, il fixe avec angoisse son téléphone, redoutant l’arrivée d’un SMS du roi. L’être maléfique qui a provoqué la mort atroce de ses anciens camarades semble cependant s’être évanoui dans la nature. Nobuaki finit par croire que le cauchemar est définitivement derrière lui…
Mais un soir de juin, la spirale infernale reprend. Cette fois, l’horreur monte d’un cran : les défis et les sanctions, tous plus terribles les uns que les autres, se succèdent avec frénésie. Tous les camarades de classe de Nobuaki sont terrorisés, perdus, abasourdis face à la tragédie… sauf une. Que sait-elle du jeu du roi ? A-t-elle un lien avec l’expéditeur de ces terrifiants messages ? Si Nobuaki veut sauver ses amis et mettre un terme au jeu, il va lui falloir le découvrir, et vite !


 _____________________________________________________________


Lors de ma lecture du premier tome, j’ai été happé par cette aventure, ce jeu sanglant au point de le dévorer en une nuit. J’avais hâte de lire la suite, souhaitant des réponses à mes questions mais surtout d’être, à nouveau, embarquée dans cette course contre la montre, dans ce thriller fantastique.


Alors ce deuxième tome a-t-il répondu à mes attentes ? Effacé la légère appréhension que j’avais ? Cette petite peur de lire la même chose avec juste des noms différents ? Oui, ce tome est aussi excellent que le premier ! Je l’ai aussi dévoré en une nuit tant j’ai été happée par le jeu et les révélations.


Je ne vous résumerai pas l’histoire, le résumé le fait assez bien, que ce soit au niveau des personnages que de l’intrigue. On sait à quoi s’attendre et, on est de nouveau intrigué par ce jeu du roi. C’est frénétique et intrigant. L’auteur a de nouveau écrit une histoire sombre, nous laissant sans répit.


On y retrouve tous les éléments qui ont fait du premier tome un coup de cœur. Un ‘page-turner’ efficace typiquement japonais, avec cette touche « manga ». Cette ambiance particulièrement angoissante. Cette tension latente qui va crescendo à mesure que les défis se succèdent. Nouvelle classe, nouveau jeux, nouvelle roulette russe !!!


Au début de ma lecture, j’appréhendais légèrement le jeu, avec la peur de devoir lire une pâle copie du premier, de lire les même défis. Mais, dès les premières pages, cette appréhension s’est envolée, parce que l’auteur a fait preuve d’originalité et est parvenu à monter d’un cran le niveau du jeu. Plus extrême, plus gore, plus glauque et toujours plus angoissant ! Un cocktail diablement efficace qui donne un rythme à l’histoire. Tout aussi haletant que le premier.


Je me suis moins attachée aux personnages de ce tome, car je ressens beaucoup moins de compassion envers eux. Cela est peut-être dû à la relation que Nobuaki entretient avec eux, ou vice versa mais cela ne gâche en rien la lecture. C’est tout de même avec plaisir que nous retrouvons Nobuaki. On veut découvrir avec lui qui se cache derrière ce jeu et à quel point la jeune fille, Natsuko est impliquée. Cela pimente encore plus le jeu.


Pour résumer King’s Game Extrême est tout aussi addictif que le premier tome. Un excellent thriller fantastique avec une fin très prometteuse, plein d’action et de rebondissement.

 _____________________________________________________________
King's Game #02
 King's Game : Extrême
Nobuaki Kanazawa
Lumen
Je tiens à remercier la maison d’édition Lumen pour l’envoi de ce livre.

4 commentaires:

  1. J'ai le même avis que toi :) Une excellente chronique !! ^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci! En même temps c'est normal c'est une réussite :p

      Supprimer
  2. J'avoue avoir préféré le précédent tome...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est peut être du au fait qu'on s'attache moins à ses camarades. Il est légèrement plus violent

      Supprimer