\\ A VENIR // Shades of Magic | V.E Schwab // Le secret de L'inventeur T3 | Andrea Cremer // Ne dis rien à papa | F.X Dillard // The Outliers T1 | Kimberly McCreight // Brutale | Jacques-Olivier Bosco ...

Je ne suis pas un serial killer | John Cleaver #1 [Dan Wells]






1. Ne pas regarder les gens trop longtemps.  
2. Ne pas éviscérer les animaux.
3. Ne nourrir que des pensées positives.  

Son psy en convient, John Wayne Cleaver est sociopathe. A 15 ans, le charmant jeune homme fait de son mieux pour contrôler ses pulsions homicides, règles à l'appui. Ce qui n'a rien d'évident: sa mère tient le funérarium local. Là justement où finissent les victimes du "démon", serial killer décomplexé en pleine furie meurtrière dans sa ville. John est peut-être le mieux placé -et pour cause!- pour l’arrêter...
 _____________________________________________________________


J’avoue que j’ai un plaisir malsain à vouloir savoir ce qu’il se passe dans la tête des tueurs en série, des psychopathes ou/et des sociopathes. Connaître leur passé, leurs motivations, leurs pulsions. Savoir ce qui rend différent bien qu'ils évoluent parmi nous sans aucun soupçon. J’ai donc naturellement succombé à la couverture, au résumé. L’idée m’intriguait beaucoup. Je voulais savoir comment se battait-il contre ses pulsions et en quoi il ressemblait à Dexter mais surtout ce qui les différenciait, lui donnant sa propre identité.


Je ne suis pas un serial killer a été un coup de cœur. Un excellent thriller fantastique aussi original que « dérangeant ».


Dès le début de l’histoire, Dan Wells plante le décor et donne le ton, en nous présentant son personnage principal dans une chambre mortuaire du funérarium locale avec de nombreux détails pour l’embaumement. Ce dernier se démarque par sa sociopathie qui le prive de toute empathie.


En effet John Wayne Cleaver – qui a plus de points communs avec un célèbre tueur en série qu’avec l’acteur – est un jeune garçon de 15 ans renfermé avec un trouble du comportement, suivi par un psy pour maîtriser la situation. Il est passionné par les tueurs en série, fasciné par la mort … cela le rend marginal. A l’aide de règles, il essaie au mieux de contrôler ses pulsions. C’est un personnage vraiment intelligent, cynique et caustique avec beaucoup d’humour noir. Tout cela le rend unique et surtout attachant. Je n’ai pas su résister aux charmes de John !


L’idée de faire de son héros, un jeune homme de 15 ans sociopathe, qui essaie de lutter contre ses pulsions est vraiment intéressante, cela rend l’histoire vraiment originale et différente de ce qu’on peut lire. Si on peut penser au personnage de Dexter de Jeff Lindsay concernant les règles et les pulsions meurtrières, j’ai plutôt pensé à Jasper Dent, le héros d’I hunt killer de Bary Lygga pour son côté sombre, son humour mais je vous rassure Dan Wells a su créer un personnage unique, une identité propre à lui-même.


J’ai bien aimé l’histoire, les pages se sont tournées toutes seules tant elles étaient captivantes. Une tension qui monte crescendo à mesure que John se donne la capacité d’arrêter ce tueur en série, une intrigue bien ficelée. On prend réellement plaisir à découvrir notre héros, à suivre le serial killer en pleine furie meurtrière. Le tout est vraiment prenant. L’auteur m’a surprise, agréablement, en y ajoutant une dimension fantastique. Même si elle n’était pas nécessaire pour apprécier l’histoire, elle ne la dénature pas non plus, cela la rend plus particulière et insolite tout en restant cohérent, elle est très bien exploitée.


L’écriture de l’auteur est terriblement efficace, à l’image de John : elle est vive, caustique, bourrée d’humour noir. Sans oublier que Dan Wells, nous livre l’histoire de John à la première personne du singulier, on a l’impression d’être une partie de lui, de connaitre la moindre partie de lui. Aucune de ses pensées, de ses pulsions nous épargnent. 

Je ne suis pas un serial killer de Dan Wells est un roman atypique avec son personnage principal, son petit côté fantastique. Je lirai la suite, notamment pour John, ce jeune homme attachant, voir comment il va évoluer suite à cette première expédition dans son côté sombre. Puis pour savoir si l’auteur va continuer dans cet univers fantastique ou si il nous livrera un thriller plus traditionnel.
 _____________________________________________________________

John Cleaver #01 :  
Je ne suis pas un serial killer 
[Dan Wells]
 Sonatine & Pocket

8 commentaires:

  1. Il faut que je le lise celui-là ! :D

    RépondreSupprimer
  2. C'est vrai que ce premier roman est très bien :)

    RépondreSupprimer
  3. Il a l'air top! Je suis moi même une grande fan de thriller et les sociopathes me fascinent ( dans les livres hein). Je note le titre pour le lire plus tard.

    RépondreSupprimer
  4. j'ai bien aimé mais pas transcendant non plus :/

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Le côté fantastique n'était peut être pas nécessaire mais cela reste une excellente lecture ;)

      Supprimer