U4 | Jules [Carole Trébor]



Cela fait 10 jours que le virus U4 accomplit ses ravages. Plus de 90% de la population mondiale est décimée. les seuls survivants sont des adolescents. L’électricité et l’eau potable commencent à manquer, tous les réseaux de communication s’éteignent. Dans ce monde dévasté, Koridwen, Yannis, Jules et Stéphane se rendent, sans se connaître, à un même rendez-vous. Parviendront-ils à survivre, et pourront-ils changer le cours des choses ?
 Jules vit reclus dans son appartement du boulevard Saint-Michel, à Paris. Il n'a pas de nouvelles de ses parents, en voyage à Hong Kong lorsque l'épidémie a commencé de se propager. Le spectacle qu'il devine par la fenêtre est effroyable, la rue jonchée de cadavres. Mais il sait qu'il ne pourra pas tenir longtemps en autarcie. Pour affronter l'extérieur, Jules redevient le guerrier impavide qu'il était dans le jeu. Il va alors retrouver son frère aîné, qui se drogue et dont il ne peut rien attendre, puis secourir une petite fille qui a mystérieusement échappé au virus et qu'il décide de prendre sous son aile. Son seul espoir : le rendez-vous fixé par Warriors of Times.

 _____________________________________________________________

Oui, je plaide coupable ! Je suis comme tout le monde, j’ai moi aussi été intriguée par ce petit phénomène que représente U4. Alors si vous ne savez pas ce qu’est U4, je vous explique. Il s'agit de 4 auteurs réunis autour d’une même histoire, d’un même univers, chacun traitant un personnage dans le même intervalle de temps. Dès lors, les livres peuvent être lus séparément et dans l’ordre de votre choix. Mais U4 est aussi un virus qui peut vous contaminer ! Attention, avant d'ouvrir le livre, vérifier que vos vaccins sont à jour…


Le concept est séduisant sans parler de l’univers post-apocalyptique et épidémique qui vous plaira sans aucun doute. Pour ma part, je voulais absolument découvrir ces jeunes adolescents qui ont survécu, devant ce virus ayant décimé 90% de la population mondiale. Grace à la masse critique organisée par Babelio, j’ai commencé ma quête initiatique au côté de Jules, un jeune geek, un peu trop accro aux jeux vidéos en ligne, ce jeune homme un peu en surpoids.


Verdict ? J’ai sans doute entendu trop parler de ce livre, alors je m’attendais à quelque chose de plus "exceptionnel". J’ai attendu trop de choses dans cette histoire. J’ai guetté une histoire hyper méga originale, hyper addictive et prenante. Mais voilà, finalement ce n’est pas réellement arrivé, j’ai bien aimé le fond mais sans plus. J’en ressors légèrement satisfaite, mais un peu déçue. Je n’ai pas été réellement convaincue par le personnage de Jules et peut être par défaut au style de l’auteur, Carole Trébor.


Même si je ne nie pas le côté original et attractif de ce roman centré sur Jules. Je l’ai malheureusement trouvé par moment un peu trop « jeune » à la limite enfantin dans certaines réactions et situations, notamment au début de l’histoire. Alors c’est peut-être dû au public visé, alors que généralement ce côté-là ne me dérange pas, je suis plutôt bon public pour ce genre. Vu l’univers post-apocalyptique, post épidémique, je m’attendais à un monde plus « survival », plus angoissant, à la limite « horrifique ». Malgré ce léger défaut, j’ai vraiment apprécié ce nouveau monde, ce Paris ravagé et dévasté. Oui ce monde arrive à être saisissant !


Il y a des thématiques intéressantes dans le roman de Carole Trébor comme la confrontation à la mort, l’addiction aux jeux vidéos et même à la drogue mais malencontreusement l’auteur ne fait que survoler. Ce manque de profondeur fait ressortir ce côté enfantin, jeunesse. Au moment où l’histoire devient plus intéressante et peut gagner encore en originalité, la fin est malheureusement là. Je suis restée complètement sur ma faim !


Malgré cela, je reconnais que le style de l’auteur est agréable à lire, les pages se sont quand même tournées toutes seules, je l’ai lu rapidement. Cela reste une histoire sympathique à découvrir. Je ne pense pas que Jules a été fait pour moi, je n’ai pas su m’attacher à ce personnage qui est pourtant bien sympathique et attachant mais j’ai été plus intriguée par d’autres personnages : Stéphane et Yannis. 


Donc voilà U4 a été une expérience intéressante mais pas complétement addictive au côté de Jules. Je retenterai prochainement ma chance avec Stéphane, puis peut être Yannis. Laissez-vous contaminer par ce phénomène, qui cause des ravages aux quatre coins de la France !

 _____________________________________________________________

U4
Jules
 Carole Trébor
Nathan & Syros
Je tiens à remercier Nathan, Syros et Babelio pour l'envoi de ce livre

8 commentaires:

  1. C'est vrai que cette saga est intriguante! Comme tout le monde en parle en ce moment, je attendre un peu avant de me procurer un des tomes, sinon la déception est quasiment certaine. Bonne continuation avec les autres personnages!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est super pour les auteurs qu'on en parle autant mais c'est peut être à double tranchant. J'attends de recevoir Stephane début Octobre ^^

      Supprimer
  2. J'ai entendu parler de ces livres et j'ai l'impression de les voir partout! Je vais peut être tenter ma chance moi aussi.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui on les voit carrément partout en ce moment ^^
      Tente ta chance! ;)

      Supprimer
  3. Réponses
    1. Je suis étonnée qu'il ne soit pas encore passé dans tes mains! :)

      Supprimer
  4. J'ai très envie aussi de me plonger dans ce nouvel phénomène que j'espère n'est pas surestimé.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je fait partie de celle qui ont aimé même si je trouve l'univers et l'histoire pas assez poussé

      Supprimer