\\ A VENIR // Shades of Magic | V.E Schwab // Le secret de L'inventeur T3 | Andrea Cremer // Ne dis rien à papa | F.X Dillard // The Outliers T1 | Kimberly McCreight // Brutale | Jacques-Olivier Bosco ...

Phobos #1 [Victor Dixen]


Six prétendantes d’un côté.
Six prétendants de l’autre.  
Six minutes pour se rencontrer.  
L’éternité pour s’aimer.
Ils sont six filles et six garçons, dans les deux compartiments séparés d’un même vaisseau spatial. Ils ont six minutes chaque semaine pour se séduire et se choisir, sous l’œil des caméras embarquées. Ils sont les prétendants du programme Genesis, l’émission de speed-dating la plus folle de l’Histoire, destinée à créer la première colonie humaine sur Mars. Léonor, orpheline de dix-huit ans, est l’une des six élues.
Elle a signé pour la gloire.
Elle a signé pour l’amour.
Elle a signé pour un aller sans retour.  
Même si le rêve vire au cauchemar, il est trop tard pour regretter.
 _____________________________________________________________

A première vue, Phobos n’était pas un roman pour moi. Le résumé ne m’attirait pas plus que ça. Il faut dire que je ne suis pas du tout mais alors vraiment pas télé-réalité, et encore moins celles qui permettent de trouver l'amour. Avec son « Six prétendantes. Six prétendants. Six minutes pour se rencontrer. L'éternité pour s'aimer. » comment vous dire, qu'on était mal parti. Alors qu’est-ce qui m’a poussée à lire le livre de Victor Dixen ?


Je dois avouer que Monsieur Dixen a su attiser ma curiosité en proposant un concept plutôt original. Un speed-dating dans l’espace, virant au cauchemar. Oui ! Je l’avoue c’est surtout la promesse que le rêve vire au cauchemar qui m’a intéressée, que voulez-vous, je ne suis pas une grande romantique ! Donc me voilà finalement intéressée par ce petit côté science-fiction, et me voilà donc lancée dans cette lecture... mais toujours avec un chouia d'appréhension.


Phobos de Victor Dixen est un roman qui possède tous les éléments pour passer un excellent moment de lecture. Un superbe cocktail de romance, de science-fiction et une légère touche de thriller. J’en ressors plutôt satisfaite. Alors je peux dire que c'est original d'écrire une histoire comme cela, c'est sympathique et prenant. Finalement j’ai bien aimé ce petit côté télé-réalité, ainsi que la science-fiction.


Même si j’ai trouvé que l'histoire était un peu longue à se mettre en place, on plonge facilement dans cette virée étoilée. On est aisément happée par le style de Victor Dixen, c’est simple mais terriblement efficace, les pages s’enchainent toutes seules. A travers les mots de l’auteur, on y croit, on s’y voit à bord de cette navette, de ce voyage vers la mystérieuse planète Mars.


On suit avec intérêt ce voyage, on ne relâche pas notre attention grâce aux divers points de vue. L’auteur nous livre le point de vue des différentes prétendantes, même si on suit principalement Eleanor. Nous avons le droit d’assister aux fameuses six minutes pour se rencontrer mais pas seulement, on nous ouvre aussi le hors champ et c’est là que le roman devient vraiment original et prenant. Le lecteur est ferré, il voudra absolument découvrir la fin de cette histoire. La partie télé-réalité est sympathique et très réaliste avec son côté manipulation des médias.


Comme dans ce genre d’émission, tout est fait pour qu’on s’attache facilement aux prétendants, qu’on soit intrigué par eux, Victor Dixen ne déroge pas à la règle, mais personnellement je me ne suis pas attachée plus que cela. C’est peut être un parti pris de l’auteur mais j’ai vraiment trouvé les personnages stéréotypés, comme dans les télé-réalités pour dire vrai. J’ai bien aimé la personnalité d’Eleanor, fidèle à elle-même jusqu’au bout mais d’autres personnages m’ont fait grincer des dents. Je trouve cela dommage que les points de vue masculins soient inexistants ce qui les rend mystérieux et intrigants à souhait.


Si l’auteur a su me séduire avec son histoire et l'univers mis en place, je n’ai pas eu de coup de cœur.C’est un bon tome d’introduction qui met bien en scène ses personnages mais il ne passe pas énormément de choses finalement, ce qui dans un tome d'introduction n'est pas gênant outre mesure. Vue la fin sadique, j'avoue être pas mal intriguée par ce voyage pour Mars, je lirai la suite.

 _____________________________________________________________
Phobos  #01 :
[Victor Dixen]
  Robert Laffont - Collection "R"

8 commentaires:

  1. "Je l’avoue c’est surtout la promesse que le rêve vire au cauchemar qui m’a intéressée, que voulez-vous, je ne suis pas une grande romantique ! " C'aurait pu être de moi :D Ce livre me tente de plus en plus!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu n'es pas non plus une grande romantique! xD
      J'attends le tome 2!

      Supprimer
  2. J'ai eu exactement le même sentiment que toi: d'abord non concernée, finalement agréablement surprise. Et c'est vrai que la fin ne peut qu'engager la lecture du second tome (enfin, quand il sortira!)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Le second tome sort au mois de novembre, le 12 je crois.

      Supprimer
  3. Je l'ai lu, j'ai hâte de lire la suite :)

    RépondreSupprimer
  4. Ce tome est dans ma PAL j'ai hâte de le découvrir !

    RépondreSupprimer