Le tribunal des âmes | Marcus, le pénitencier #1 [Donato Carrisi]


Les crimes commencent par des aveux.
Rome. Sa dolce vita, son Capitole, ses foules de pèlerins, ses hordes de touristes. Sa pluie battante, ses sombres ruelles, ses labyrinthes souterrains et ses meurtriers insaisissables.
Marcus est un homme sans passé. Sa spécialité : analyser les scènes de crime pour déceler le mal partout où il se terre. Il y a un an, il a été grièvement blessé et a perdu la mémoire. Aujourd’hui, il est le seul à pouvoir élucider la disparition d’une jeune étudiante kidnappée
Sandra est enquêtrice photo pour la police scientifi que. Elle aussi recueille les indices sur les lieux où la vie a dérapé. Il y a un an, son mari est tombé du haut d’un immeuble désaffecté. Elle n’a jamais tout à fait cru à un accident.
Leurs routes se croisent dans une église, devant un tableau du Caravage. Elles les mèneront à choisir entre la vengeance et le pardon, dans une ville qui bruisse encore de mille ans de crimes chuchotés au coeur du Vatican. À la frontière de la lumière et des ténèbres.

 _____________________________________________________________

Que feriez-vous, si vous aviez perdu un proche suite à un kidnapping, victime d’un meurtre, et que le coupable court toujours ? Si on vous révèle son nom, qu’on vous donne la possibilité de lui faire payer son crime ?  Laisseriez-vous faire la justice ou décidez-vous de faire justice vous-même ? On peut finalement se demander où s’arrête la justice et où commence la vengeance ?


C’est sur cette réflexion intéressante que Donato Carrisi nous livre l’histoire du Tribunal des âmes. On embarque avec facilité dans ce monde, une Italie où la barrière entre le bien et le mal est quasi-inexistante, dans une Rome en quête de justice, de vengeance.


Point de comparaison avec « Le chuchoteur ». Si j’ai adoré ce dernier et sa suite, j’ai autant apprécié celui-ci. Souvent comparées à tort, l’auteur nous livre des histoires bien distinctes mais tout aussi géniales !

Alors forcément on y retrouve sa plume impeccable, voire implacable, pour notre plus grand plaisir !  Vous pouvez compter sur Donato Carrisi et son imagination pour vous emmener dans les méandres de l’âme humaine.


Dès le début, dès les premières pages, l’auteur m’a embarqué, avec facilité, dans les intrigues qui foisonnent ce roman. Que cela soit par notre rencontre avec Sandra, jeune photographe pour la police scientifique, cherchant à découvrir la vérité sur la mort accidentelle de son mari, ou Marcus, ce prêtre qui, malgré la perte de sa mémoire, est spécialisé dans l’étude et l’analyse des scènes de crimes. Ou encore l’histoire que monsieur Carrisi nous a réservée aux travers de nombreux flash-backs,  de cet homme qui traque, à travers le monde, un tueur en série très particulier dont le mode opératoire, peu courant, est de tuer ses victimes afin de prendre leurs apparences et vivre leurs vies.


Si de prime abord, on peut se perdre dans ce dédale de péripéties, ne voyant pas forcément comment tout cela va se relier, on finit par comprendre et tout devient cohérent. Vous pouvez faire confiance à l’auteur, son récit est savamment bien orchestré, bien maitrisé et doté d’un rythme entrainant et percutant ! Venez-vous perdre dans cette histoire, qui prend naissance au cœur du Vatican, où ses prêtres-profilers travaillent dans l’ombre.



Le tribunal des âmes est un thriller qui tient en haleine dès les premiers mots. Il réussit à captiver son lecteur à travers un enchevêtrement d’intrigues plutôt complexes. Une vraie réussite. Donato Carrisi a une imagination débordante, même si tout cela n’est pas que fiction... Il devient l’un de mes auteurs préférés.

2 commentaires:

  1. Moi qui aies adoré Le chuchoteur, j'ai bien envie de découvrir d'autres livres de cet auteur, à commencer par L'écorchée. Mais pourquoi pas lire ce livre-là ensuite, il me tente bien :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je te conseille de lire aussi l'écorchée! Mon avis est sur le blog si cela te dit ;)
      Je te conseille tous ces romans MDR!

      Supprimer