\\ A VENIR // Ragdoll | Daniel Cole // Cinder | Marissa Meyer

Toute la vérité [Karen Cleveland]


Dix ans de mariage, quatre enfants. Elle pensait connaître son mari mieux que personne. Elle avait tort.
Malgré un travail passionnant qui l'empêche de passer du temps avec ses enfants et un prêt immobilier exorbitant, Vivian Miller est comblée par sa vie de famille : quelles que soient les difficultés, elle sait qu'elle peut toujours compter sur Matt, son mari, pour l'épauler.
En tant qu'analyste du contre-renseignement à la CIA, division Russie, Vivian a la lourde tâche de débusquer des agents dormants infiltrés sur le territoire américain. Un jour, elle tombe sur un dossier compromettant son époux. Toutes ses certitudes sont ébranlées, sa vie devient mensonge.
Elle devra faire un choix impossible : défendre son pays... ou sa famille.

 _____________________________________________________________


Je lève la main droite tout en vous promettant, jurant de vous dire la vérité, toute la vérité, rien que la vérité sur le premier roman de Karen Cleveland.


Il est tellement rare de tomber sur ce genre de roman. Il s’agit là d’un « thriller d’espionnage » et on le trouve de prime abord très original. Alors certes c’est original et on sent souffler un vent de fraicheur sur la planète thriller. Point de policier, de détectives ou encore de tueurs en série. Mais… quand on creuse un peu, on revient à l’éternel « guerre froide » entre les Etats-Unis et la Russie. On accordera à l’auteur d’apporter de la nouveauté, notamment de la modernité dans ce conflit.


Alors je vous souhaite la bienvenue dans ce récit conspirationniste ou la tension règne en maitre. Pour résumé, vous trouverez des espions dormants, des analystes de la CIA qui se retrouvent piéger au cœur d’une machination diabolique.


On pardonnera facilement aussi à Karen Cleveland cette facilité du conflit car elle nous livre une histoire vraiment prenante et efficace, la tension est omniprésente et ne cesse de monter crescendo, vous donnant des sueurs froides.


Avec Toute la vérité, tu te laisses facilement prendre au jeu. L’auteur nous plonge dans un récit finement bien mené où faux semblants, manipulations, doutes s’entremêlent de manière habille avec la vérité et le mensonge. C’est une aventure qui dépasse aussi bien l’héroïne que le lecteur.


Il y a ce petit plaisir coupable/malsain de suivre Vivian qui voit ses certitudes, sa vie partirent en lambeau. Chaque pages donnent envie d’en découvrir plus, d’en savoir plus, d’assister impuissante au drame mais aussi au combat que va vivre notre héroïne. C’est réellement prenant, de la voir tiraillé entre ses sentiments, le bien-pensant ainsi que la morale d’une telle histoire. Dénoncerais-tu l’homme qui partage depuis 10 ans ta vie, celui qui représente le mari et le père parfait ?


Toute la vérité se révèle être un roman terriblement efficace où l’auteur n’hésite pas une seule seconde à se jouer parfaitement du lecteur. Un roman addictif grâce à des chapitres courts et attrayant ou règne une vrai tension, au point d’être incapable de lâcher ce livre.

 _____________________________________________________________

Toute la vérité
Karen Cleveland
Robert Laffont, collection La bête noire
Je tiens à remercier Robert Laffont, la collection La Bête Noire ainsi que Netgalley pour l’envoi de ce livre.

4 commentaires:

  1. Je n'ai pas vraiment le même ressenti. Alors oui, l'auteure a une plume efficace et le roman se lit tout seul, mais l'intrigue ne casse pas trois pattes à un canard. Elle est quand même sacrément gourde l'héroïne!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Elle ne casse peut être pas pattes à un canard mais elle reste prenante ^^ J'ai n'ai éprouvé aucune empathie pour Vivian....

      Supprimer
  2. Je suis tout à fait d'accord avec toi : un lire impossible à lâcher :) !

    RépondreSupprimer