\\ A VENIR // Le secret de L'inventeur T3 | Andrea Cremer // Ne dis rien à papa | F.X Dillard // The Outliers T1 | Kimberly McCreight // Brutale | Jacques-Olivier Bosco // Ragdoll | Daniel Cole // La forêt obscure | Fabio M. Mitchelli // Cinder | Marissa Meyer

Ennemis #01 [Charlie Higson]



Londres est plongé dans le chaos et la confusion. Une étrange épidémie frappe toutes les personnes âgées de plus de 14 ans. Les plus chanceux meurent, tandis que les autres... se transforment en morts-vivants assoiffés de sang. Plus aucun endroit n'est sûr dans la ville, mais les enfants s'organisent. Des clans se forment, dont celui a trouvé refuge dans le supermarché Waitrose. Il est mené par le charismatique Arran. Un jour, l'émissaire d'un autre clan vient les avertir qu'il existe un abri, à Buckingham Palace. Pour les enfants de Waitrose, c'est l'épreuve de la dernière chance. A pied, sans aucune protection, ils doivent traverser Londres, ses rues obscures privées de courant, pour se réfugier dans les maisons désertes... tandis que dans l'ombre, les morts-vivants attendent de se jeter sur leur proie !
 _____________________________________________________________


Cela faisait longtemps que ce livre me faisait de l’œil, le résumé me tentait assez bien, surtout avec la phrase d’accroche « Ils vous traquent, ils vous tuent, ils vous dévorent. Fuyez ! » Cela donne un peu le ton du roman, non ? J’ai donc profité de la réédition chez PKJ ­– Une couverture plus intrigante – et de l’offre découverte pour enfin succomber à la tentation de le lire.

Si les vampires ont toujours eu une place dans la littérature, les zombies aussi sont bien présents. De plus en plus populaire, surtout dernièrement grâce aux succès de l’adaptation « Walking Dead » en série ou bien au cinéma… Sans oublier les derniers jeux vidéo tels que Dead Rising, The Last of Us…


Autant j’adore regarder la série, même certains films, en me demandant qui a le plus fort instinct de survie, qui va rapidement se faire dévorer par les contaminés/zombies ou en dégommer dans les jeux vidéo surtout dans les centres commerciaux ou sur une ile paradisiaque, j’ai longtemps hésité à en lire. J’avais une certaine crainte de voir un peu et toujours la même chose, des zombies partout, et quelques poignées d’humains qui tentent de survivre. Enfin c’est un peu normal quand on a une horde de zombies aux fesses, non ?


Prenons exemple sur « Walking Dead », avez-vous déjà imaginé comment Carl Grimes aurait pu survivre sans son père ? Charlie Higson l’a fait à sa manière et plutôt avec talent. Une histoire sympathique, avec ce côté un peu sombre, une touche de mystère qui plane autour des zombies, vu que seuls les adultes sont touchés. L’originalité du roman tient vraiment aux personnages, que des enfants, des jeunes adolescents que l’auteur n’hésite pas à confronter à la dure réalité d’un monde post-épidémique, même si dans le fond, la trame reste habituelle, la survie. Les contaminés sont forcément des adultes –Mr Higson a des problèmes à régler avec les adultes de son enfance ?! – J’ai beaucoup aimée ma lecture. J’ai pris plaisir à lire, à découvrir cette bande de jeunes dans ce Londres ravagé et abandonné.


Dès les premières pages, le ton est donné, aucun des personnages n’est à l’abri. C’est assez attractif, plein de rebondissement, que ce soit avec Maxi et sa bande du centre commercial qui partent à l’aventure, plein d’espoir, ou la mésaventure solitaire du Petit Sam. Je n’ai pas trouvé les scènes vraiment choquantes ou effrayantes même s’il est classé « jeunesse/ Young Adult » car il reste un livre qui a pour thème des zombies, on sait forcément qu’ils ne vont pas prendre le thé avec les croulants et on sait tous de quoi se nourries les zombies.


On s’accroche facilement à la plupart des personnages. On a parfois l’impression d’être parmi eux, de vivre à leur côté leurs péripéties, notamment celle la piscine – C’est l’une des scènes d’action qui m’a le plus marquée – ou encore la traversée. L’auteur nous plonge avec simplicité dans leur monde, comme eux, on ne sait pas comment ils en sont venus là mais j’ai aimé le mystère qui plane autour de l’épidémie, cela donne envie de lire le second tome et de découvrir les autres vu la fin que nous a réservé l’auteur.


Pour résumer, un premier tome prometteur, intrigant avec une bonne base, gardant une touche de mystère et qui se lit tout seul. C’est une bonne découverte.

 _____________________________________________________________

Ennemis  #01
[Charlie Higson]
PKJ

1 commentaire:

  1. Coucou :) je t'ai nominé pour le Liebster Award ! pour plus d'info c'est ici : http://paysdeslivres.blogspot.fr/

    RépondreSupprimer