\\ A VENIR // Le secret de L'inventeur T3 | Andrea Cremer // Ne dis rien à papa | F.X Dillard // The Outliers T1 | Kimberly McCreight // Brutale | Jacques-Olivier Bosco // Ragdoll | Daniel Cole // La forêt obscure | Fabio M. Mitchelli // Cinder | Marissa Meyer

Dualed | Dualed #1 [Elsie Chapman]



Dans la ville fortifiée de Kersh, avant d’atteindre son vingtième anniversaire, chaque citoyen doit éliminer son Alter ego, un jumeau génétiquement identique, élevé dans une autre famille. Le compte à rebours se déclenche un beau matin, et chacun a trente petits jours pour affronter son autre moi. West Grayer est fin prête. Elle a quinze ans, et s’entraîne depuis des mois et des mois pour affronter son Alt. Survivre, c’est accéder à une vie normale, terminer ses études, avoir le droit de travailler, de se marier, de mettre au monde des enfants. Mais un grain de sable imprévu vient gripper la machine, et West se met à douter : est-elle vraiment la meilleure version d’elle-même, celle qui mérite un avenir ? Pour rester en vie, elle doit cesser de fuir… son double d’abord, mais aussi ce qu’elle ressent, et qui a le pouvoir de la détruire.
 _____________________________________________________________


Nouvelle maison d’Édition, curiosité oblige ! Aimant les univers post apocalyptique, dystopique, ma curiosité s’est portée sur Dualed. Séduite par la couverture avec cette phrase d’accroche « Toi ou ton double... Un seul pourra survivre », puis le résumé m’a définitivement conquise.


Dans l’ensemble, j’ai été séduite, j’ai vraiment bien aimé ma lecture. Il y a un « mais », je ne vendrais pas le livre comme j’ai pu voir sur sa 4ème de couverture, « Bourrée de style, déchainé et furieux…L’équivalent en roman d’un film de Quentin Tarentino ». Si c’était vraiment un Tarentino, j’aurai eu un coup de cœur et je n’aurai jamais eu en cours de route un souci avec l’héroïne du roman, West mais on y reviendra plus tard.


Tout d’abord, ce que j’ai le plus aimée, c’est l’univers mis en place par Elsie Chapman. On se retrouve dans un monde post-épidémique, post-apocalyptique, dans une ville fortifiée. Un monde assez sombre, ou chaque citoyen doit tuer son Alt (un jumeau génétiquement identique) pour avoir une place dans la société. Cette dernière est intéressante, bien régit par des règles. Appréciant son fonctionnement, j’étais vraiment intriguée. Je ne rentrerai pas dans les détails, ça serait spoiler et je n’aime pas ça. Tout ce que je peux vous dire c’est que niveau originalité, l’auteur a tapé fort au point même que cela peut paraitre un peu exagéré. Mais comme j’ai l’esprit ouvert je ne lui en tiendrai pas rigueur, cela peut être crédible.


Même si j’ai parfois eu l’impression que l’auteur survolait son monde, ne rentrant pas assez dans les détails, elle garde une touche de mystère, une intrigue pour une suite, ce que j’apprécie – j’espère en apprendre plus sur ce groupe qui est contre le gouvernement mis en place –.  L’histoire est vraiment accrocheuse. Tout au long du roman, on y retrouve de l’action, des rebondissements avec une romance superficielle.


Passons aux personnages, le sujet qui fâche, car pour moi ils ne sont pas assez travaillés, cela manque parfois de profondeur. Mais c’est surtout là que la comparaison avec Tarentino bloque et reste en travers de la gorge. Si on était face à une héroïne de Tarentino, jamais elle n’aurait été une telle girouette ! D’habitude dans ce genre de roman young adult, l’héroïne évolue alors que là c’est clairement une régression ! C’est vraiment contradictoire, je me suis demandé si elle n’était pas bipolaire, ou atteinte de dédoublement de personnalité, tellement son attitude était incompréhensible. Je vous rassure au début j’ai beaucoup apprécié la personnalité de West. Mais passée son activation… J’ai vraiment eu du mal, je me suis demandé ou était la jeune femme forte qu’elle décrivait au début. Je peux comprendre son hésitation, se mettre à douter quand on est confrontée à une telle situation mais il faut que cela reste cohérent. Heureusement qu’elle finit par se réveiller, on finit par retrouver la jeune femme déterminée du début.


Rien à redire côté personnages secondaires. J’ai adoré Chord, il est adorable et touchant, vraiment attachant. Il reste fidèle à lui-même du début à la fin !


Pour résumer, Dualed reste un premier tome intéressant, plein d’actions et de rebondissements avec un univers riche. Je le recommande parce que j’ai quand même passé un bon moment. L’auteur a su m’intriguer donc je répondrais présente pour le 2ème tome, nommé Divided

 _____________________________________________________________

Dualed #01 
Dualed 
[Elsie Chapman]
Editeur : Lumen

8 commentaires:

  1. J'ai lu plusieurs avis sur ce livre qui m'intrigue de plus en plus, je risque fort d'essayer à mon tour :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il est intriguant je t'assure =) Si tu l'essai, n'hésite pas de me laisser ton avis

      Supprimer
  2. Ce livre me tente de plus en plus, mais je ne sais pas, je n'ai pas encore passé le pas. Mais avec ton avis, je pense que je me le commanderai prochainement :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je ne peux que te le conseiller xD Donne moi ton avis quand tu l'aura =)

      Supprimer
  3. Il est super, mais j'ai trouvé qu'il manquait de l'action entre les deux alts ^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui j'avoue et c'est ce qui m'a fait grincer des dents! Elle a tendance à fuir au lieu d'y aller...puis après en deux trois mouvement hop c'est finit -_-

      Supprimer