Tu ne te souviendras pas [Sebastian Fitzek]


Depuis la disparition de son fils, le couple de Robert Stern, célèbre avocat berlinois, a volé en éclats. Un soir de pluie, l'une de ses anciennes maîtresses lui donne rendez-vous dans une friche industrielle désaffectée, à l'écart de la ville.
Elle est accompagnée de Simon, 10 ans, atteint d'une tumeur au cerveau et, surtout, convaincu d'avoir été un assassin dans une vie antérieure Impensable ! Et pourtant, sur les indications du jeune garçon, Robert le cadavre d'un homme que Simon prétend avoir assassiné quinze ans plus tôt à coups de hache
Quelques jours plus tard, Robert reçoit un étrange coup de fil. Une voix masquée lui annonce que l'enfant qu'il croyait avoir perdu dix ans plus tôt est en réalité bien vivant. Cependant, pour le retrouver, il va devoir d'abord découvrir qui a commis les meurtres dont s'accuse Simon.
 _____________________________________________________________

Depuis ma lecture du Voleur de regards, je me suis découverte une passion pour les livres de Sebastian Fitzek. Jusque-là je n’ai jamais été déçue par ses histoires. J’ai adorée chacune de mes lectures avec un degré différent. J’apprécie son style, son univers, ses thrillers psychologiques. Je me suis donc tournée vers Tu ne te souviendras pas. Ce livre confirme mon addiction pour l’auteur. Et, j’ai été de nouveau emballée par l’histoire.


Comme d’habitude, j’ai été charmée par le style de Monsieur Fitzek. Une écriture assez fluide, des chapitres plutôt courts qui accentuent cette tension latente, et lui donne toujours ce rythme soutenu renforcé cette ambiance un peu sombre, avec cette touche de psychologie qui le caractérise tant. On ne sait plus ce qui est réel de ce qui ne l’est pas.


L’auteur nous livre avec Tu ne te souviendras pas, une nouvelle une histoire bien déconcertante, intrigante. Dès le début de l’histoire, j’ai accroché à cette intrigue un peu surnaturelle, un sujet peu commun mais tellement original à mes yeux, la réincarnation. J’ai trouvé l’histoire plus sombre, plus perturbante que d’habitude, c’est dû à l’intrigue secondaire, le thème de la pédophilie, du marché noir pour les enfants. L’histoire nous tient vraiment en haleine.


Maitre incontesté des fausses pistes et du retournement de cerveau, Sebastian Fitzek nous entraine avec facilité, dans cette intrigue sombre et prenante. On se demande si la réincarnation est possible ou seulement si ce jeune garçon a été manipulé. Tout comme l’histoire avec l’enfant du héros, est-il vraiment décédé ou, au contraire, est-il une victime de ce trafic d’être humain ? Jusqu’à la dernière page voire même les derniers mots, on est pris au jeu !


Pour résumer, Tu ne te souviendras pas est un excellent roman, aussi prenant que ses autres livres car tout aussi intrigant et palpitant !

 _____________________________________________________________
Tu ne te souviendras pas
[Sebastian Fitzek]
L'Archipel & Livre de poche

6 commentaires:

  1. Une belle chronqiue, ce livre à l'air vraiment superbe, je note le nom de l'auteur :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci !!! Je te conseille ce livre mais aussi l'auteur, j'en suis fan!! Surtout celui du Voleur de regards

      Supprimer
  2. Tout à fait d'accord avec toi, captivant du début à la fin ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Heureusement que tu es d'accord! C'est du Fitzek c'est toujours captivant du début à la fin! :p

      Supprimer
  3. Réponses
    1. C'est l'auteur que j'ai découvert en 2014, c'est même devenu un de mes préférée!

      Supprimer