Sujet 375 | Le projet #1 [Nikki Owen]



« Je suis le Dr Maria Martinez et je suis – enfin, j’étais – spécialisée en chirurgie réparatrice. J’ai 33 ans. Lieu de naissance : Salamanque, Espagne. Ah, et je suis accusée du meurtre d’un prêtre catholique. »
Maria Cruz-Banderras est en prison. Si elle est convaincue d’être innocente des faits qui lui sont reprochés, toutes les évidences sont contre elle. Son alibi ne tient pas la route et les tests ADN confirment qu’elle était bien sur les lieux du crime au moment du meurtre. Atteinte du syndrome d’Asperger, Maria se souvient de tout… sauf de ce qui la concerne intimement. Auprès des thérapeutes, elle va puiser dans ses facultés uniques pour tenter de se remémorer son passé récent. Des endroits étranges. Des gens plus étranges encore… Le puzzle épars qu’elle essaie de reconstituer ne semble pas faire sens. Sauf à croire à des années de mensonges et de faux-semblants. Ce qui est, bien sûr, totalement impossible. À moins que…
Trauma, amnésie, menace latente… le roman de Nikki Owen entraîne le lecteur dans un véritable cauchemar éveillé. Entrez dans ce thriller psychologique à l’intrigue diabolique, où la tension monte au fil des pages jusqu’à devenir insupportable. Avec Maria, l’auteur a créé une héroïne inoubliable dont le drame intime nous émeut, nous angoisse et nous captive. 
 _____________________________________________________________


Passionnée par les thrillers psychologiques, Sujet 375 m’a forcément intriguée à sa sortie. Comment ne pas l’être face à cette jeune femme qui souffre d’un trouble autistique : le syndrome d’Asperger. Face à un puzzle de souvenirs qui semble n'être qu’illusion.


Finalement le premier roman de Nikki Owen se révèle être très déstabilisant. Pourquoi ? Tout d’abord à cause de l’héroïne. Puis le labyrinthe que peut être l’esprit humain. Dans l’ensemble, j’ai plutôt bien aimé l’histoire, surtout l’intrigue mise en place par l’auteur mais j’attends beaucoup de la suite pour me faire un avis plus définitif.


Même si ce roman peut déstabiliser, il n’en reste pas moins un thriller psychologique drôlement efficace, original et prenant ! Nikki Owen nous livre un petit chef d’œuvre de tensions latentes, montant crescendo à mesure que les pièces du puzzle se mettent en place.


La force de ce roman est sans conteste le personnage principal qui est Maria Martinez. La jeune femme est atteinte du syndrome d’Asperger. Cela affecte essentiellement la manière dons les personnes communiquent et interagissent avec les autres. Il n’est pas question de déficience intellectuelle, ni de troubles du langage. Ils ont des difficultés à comprendre les règles tacites de conduites sociales, attribuer aux autres des pensées ou se représenter un état émotionnel. Ils ont besoin de routine, de mettre en place des rituels. Ils ont du mal à s’adapter aux changements, aux imprévus, ils sont donc par moments anxieux, ne se sentant pas en sécurité.


Alors imaginez-vous un peu, cette personne plongée au cœur du milieu carcéral sans aucun souvenir du crimes dont elle a été jugée coupable. De ce côté-là, Nikki Owen nous livre un récit troublant de réalisme, c’est vraiment bluffant. On ressent vraiment la recherche pour ce personnage. Si certains l’ont trouvé « froide », personnellement je l’ai trouvée très attachante, touchante. C’est une jeune femme qui se retrouve perdu dans un monde qu’elle a du mal à saisir. Sans parler de son amnésie, de son sentiment d’insécurité grandissant, son hyper-sensibilité frôlant par moment la paranoïa.


Bref un excellent thriller psychologique ! Alors oui, au début, on est déstabilisé(es), puis on finit par être angoissé(es) à mesure qu’on avance dans l’histoire. On est captivé(es) par le récit, l’histoire de cette jeune femme. L’auteur a magnifiquement bien distillé son intrigue et qui sait ... peut être que le Docteur Martinez a finalement raison de crier aux complots?

 _____________________________________________________________
Le projet #1
Sujet 375
Nikki Owen
Super 8 Éditions
Je tiens à remercier Super 8 éditions et Livraddict pour l’envoi de ce livre

4 commentaires:

  1. Encore une belle chronique et un livre qui remonte sur la wishlist ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci! Ta wishlist va finir par exploser! xD

      Supprimer
  2. J'ai bien aimé ce livre, j'ai hâte de lire la suite ^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Moi aussi malheureusement pas avant Octobre :(

      Supprimer