\\ A VENIR // Le secret de L'inventeur T3 | Andrea Cremer // Ne dis rien à papa | F.X Dillard // The Outliers T1 | Kimberly McCreight // Brutale | Jacques-Olivier Bosco // Ragdoll | Daniel Cole // La forêt obscure | Fabio M. Mitchelli // Cinder | Marissa Meyer

Transférés [Kate Blair]


Dans un futur proche, l'humanité a trouvé le moyen de soigner toutes les maladies : les transférer aux criminels, dont la quasi-totalité vient des ghettos, maintenus au ban d'une société qui touche à la perfection. C'est dans ce monde qu'est née Talia Hale. À seize ans, elle est la fille chérie d'un politique qui se voit déjà Premier ministre d'Angleterre. Atteinte d'un simple rhume, au plus grand dégoût de son entourage, elle doit subir son premier Transfert. Mais à l'hôpital, Talia sauve une fillette d'une agression, et cette petite fille des ghettos lui fait découvrir l'envers du décor et l'horreur d'un système où seuls les plus riches ont le droit à la santé. Pour changer une société où la frontière entre bien et mal est plus floue que jamais, Talia devra briser le cocon doré dans lequel elle a grandi et combattre tout ce en quoi elle a toujours cru... y compris son propre père.

 _____________________________________________________________

Si vous aviez la possibilité de découvrir un monde où dans un futur proche, l’humanité a trouvé le moyen de soigner toutes les maladies, ne seriez-vous pas curieux ?  Encore plus si la solution était de les transférer à des criminels ? Ces derniers sont punis en recevant des maladies, plus ou moins graves selon les actes commis.


C’est ainsi que je suis partie à la découverte du monde où est né Talia qui atteinte d’un simple rhume devra faire un transfert et où on découvrira l’envers du décor et l’horreur d’un système où seuls les plus riches ont le droit à la santé aux côtés de Galien.


Transférés de Kate Blair, avec sa couverture et son résumé, offrait la promesse de nous livrer une histoire prometteuse et surtout originale. J’ai passé un bon moment en compagnie de Talia et Galien dans ce monde futuriste, mais c’est justement ce monde qui m’a posée un petit problème…


C’est le principal reproche que je peux faire à l’histoire, l’univers est très peu développé pour que je sois pleinement conquise, un potentiel énorme mais mal exploité. Si j’ai aimé l’univers et l’aspect politique qui en ressort, l’idée du transfert original, l’univers de Transférés n’a pas été assez futuriste.  Pour une histoire qui se veut « dystopique », un peu science-fiction, il n’y a pas assez d’éléments futuristes et malgré la condition des criminels du ghetto, l’univers semble encore trop « propre », trop lisse.  Je m’attendais vraiment à plus d’avancés technologiques aux vues de la découverte du transfert…


Si Transférés souffre d’un léger manque de développement concernant son univers, rendant ce roman un peu trop court à mes yeux, il n’en reste pas moins un roman bien ficelé, qui se lit très rapidement.


En effet, l’écriture de Kate Blair est fluide.  L’auteur arrive facilement à nous plonger dans son histoire aux différents enjeux qui apparaissent instantanément intéressant.  J’ai bien aimé l’intrigue concernant l’élection du Premier Ministre d’Angleterre, la campagne électorale du père de Talia et de ses opposants. A mesure que le décompte se fait pour l’élection, Talia découvre la réalité, l’envers du décor, l’injustice et l’horreur de ce système. Cela donne une certaine tension tout au long du roman.


Même si on se doute de la finalité de l’histoire, Kate Blair nous réserve quelques surprises, de bons rebondissements qui relance par moment l’intrigue ainsi que la tension. Si l’univers reste très « lisse », l’auteur nous livre des scènes d’actions remarquables, très bien décrites qui sont finalement très réalistes.


Si le schéma du livre est classique et « simpliste », ce qui n’est pas dérangeant en soi, Transférés de Kate Blair reste un bon moment de lecture. Cette dystopie sympathique reste très addictive, il y a du rythme, de l’action et une petite dose d’originalité !
 _____________________________________________________________

Transférés
Kate Blair
Michel Lafon
Je tiens à remercier Michel Lafon et Babelio pour l'envoi de ce livre

2 commentaires:

  1. Réponses
    1. Oui pourquoi pas mais attention c'est pas vraiment développé et très court =/

      Supprimer