\\ A VENIR // Six of Crows | Leigh Bardugo // L'appât | Daniel Cole // Noirs démons | Suzanne Wright...

Le pouvoir [Naomi Alderman]





Et si les femmes prenaient enfin le pouvoir dans le monde entier ?
Aux quatre coins du monde, les femmes découvrent qu'elles détiennent "le pouvoir".

Du bout des doigts, elles peuvent soudain infliger une douleur fulgurante - et même la mort.

Soudain, les hommes comprennent qu'ils deviennent le "sexe faible".

Mais jusqu'où iront les femmes pour imposer ce nouvel ordre ?

 _____________________________________________________________


Le Pouvoir. Voici un titre qui fait écho à l’actualité. A l’heure où les femmes veulent de plus en plus l’égalité… Naomi Alderman nous offre une histoire qui donne matière à réflexion…


Imaginez un monde où les femmes prennent enfin le pouvoir. Voilà qu’aux quatre coins du monde, les femmes découvrent que du bout des doigts, elles peuvent infliger une douleur fulgurante, allant jusqu’à la mort de la personne si elle le souhaite. Maintenant, on est en droit de se demander qui devient le « sexe faible » non ?


Malgré quelques longueurs ressenties, Le pouvoir fut une agréable lecture, incitant surtout le lecteur à se poser de nombreuses questions face à certaines situations. Naomi Alderman met en lumière les travers de l’Humanité, tout en continuant d’éveiller les consciences. Finalement ce n’est peut-être pas l’homme qui est corrompu, mais le pouvoir dans toutes ses formes qui corrompt.


Différents point de vue sont là pour nous livrer toute l’ampleur de ce phénomène. L’auteur n’épargne personne, s’attaque à tous les arcanes du pouvoir. Le récit est super bien construit, sur le plan politique, sociétal et même religieux.  Si j’ai trouvé l’histoire originale et prenante, je suis quand même légèrement « déçu » sur le fond... Une reproduction partielle d’un schéma « masculin » puis un excès de violence, qui aurait peut-être eu une certaine légitimité si j’étais une féministe moins pacifiste.


C’est peut-être là que réside la force de ce roman, nous démontrant que peut importe qui a le pouvoir… C’est ce dernier qui corrompt et détruit tout ce qu’il touche. Malgré une histoire très prenante grâce à un panel de personnages charismatiques, des points de vue qui diffèrent, tout comme les nombreux rebondissements, je suis resté sur ma faim ! Je déplore cette fin qui est trop abruptes, même si elle arrive à nous glacer d’effroi…


Alors oui Le Pouvoir ne manque pas d’originalité. La tension est omniprésente, ne cesse de monter crescendo à mesure que le pouvoir perverti, que le monde bascule dans une certaine folie, ne laissant que la brutalité dans son sillage. Voilà un récit qui glace autant d’effroi, qu’il fascine.


 _____________________________________________________________

Le pouvoir
Naomi Alderman
Calmann Levy
Je tiens à remercier Calmann-Levy pour l’envoi de ce livre.

8 commentaires:

  1. Un livre que j'ai trouvé très marquant !

    RépondreSupprimer
  2. J'ai beaucoup aimé pour ma part, j'ai eu du mal à rentrer dedans, mais je trouve que c'est une histoire intelligente, et que la réflexion est proposée avec originalité.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai beaucoup aimé aussi xD C'est bien construit mais je trouve qu'au bon d'un moment c'est toujours le même schéma :(

      Supprimer
  3. Ça fait plusieurs fois que j'hésite à acheter ce bouquin pour la bibliothèque. Moi, il me fait très envie mais je me demande s'il va plaire à mes lecteurs, qui je pense, vont me dire (à tord!) que ça fait trop SF...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Achète le tu verras bien, même si il est pas trop SF ;) Il peut bien fonctionner avec l'actualité, l'égalité des sexes et le féminisme! Personnellement j'ai bien aimé malgré quelques petites choses

      Supprimer
  4. Ce roman ne me faisait pas forcément envie à sa sortie mais je lis de plus en plus d'avis très positifs dessus donc pourquoi pas. J'ai peur que ça soit trop pro féministe mais de ce que je peux en lire, c'est plus tourné vers l'égalité des genres.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pas sur que cela soit tourner vraiment vers l'égalité vu les actions et événements du récit xD Mais elle démontre d'une certaine manière qu'importe le sexe finalement c'est le pouvoir qui corrompt

      Supprimer