\\ A VENIR // Ragdoll | Daniel Cole // Cinder | Marissa Meyer

Emma dans la nuit [Wendy Walker]


Emma, 17 ans, et Cass, 15 ans, sont les sœurs Tanner, devenues tragiquement célèbres depuis leur inexplicable disparition. Après trois ans d’absence, Cass frappe à la porte de chez ses parents. Elle est seule. Elle raconte comment sa sœur et elle ont été victimes d’un enlèvement puis retenues captives sur une mystérieuse île. Emma y serait toujours. Mais la psychiatre qui suit cette affaire, le Dr Abigail Winter, doute de sa version des faits et s’intéresse de plus près aux Tanner. Elle finit par découvrir, sous le vernis des apparences, une famille dysfonctionnelle régentée par une mère narcissique. Que s’est-il réellement passé trois ans auparavant ? Cass dit-elle toute la vérité ?

 _____________________________________________________________


Tout comme son premier roman Tout n’est pas perdu, Wendy Walker nous livre un thriller psychologique aussi incroyable qu’intense !  Avec Emma dans la nuit, l’auteure nous entraine à nouveau dans un récit sombre et prenant. Elle a l’art et la manière de nous livrer des portraits remarquables, tant ils sont troubles et complexe à la fois.


C’est vraiment l’un des points forts d’Emma dans la nuit c’est la justesse de ces personnages, dont la psychologique a été remarquablement travaillée, devant une pièce maitresse du jeu que nous livre Wendy Walker.


Un piège narcissique


L’auteur nous entraine avec talent et surtout une certaine facilité dans son histoire. On se retrouve prise au piège de cette toile psychologique. On veut absolument découvrir le fin mot de cette sombre histoire, le récit des sœurs Tanner, devenues tragiquement célèbres suite à leur inexplicable disparition. Tout comme la psychiatre Abigail Winter, qui s’est retrouver hanter par cette affaire. Tu te mets toi aussi à douter de la version des faits, de la véracité de ses propos. Puis tu veux surtout découvrir  les secrets de cette famille et surtout en quoi elle est dysfonctionnelle.


Wendy Walker fait à nouveau preuve d’originalité en ce qui concerne son récit. Elle s’appuie sur des troubles psychologiques rarement utilisé dans les thrillers : le narcissisme.  L’auteur réussit encore une fois à écrire un récit à la fois troublant et oppressant, véritablement prenant tant cela semble malsain. Elle nous plonge à nouveau dans les méandres de l’âme humaine et ne cesse de jouer avec son lecteur. Cette relation narcissique entre la mère et la fille se révèle être très prenante, tout aussi addictive, au point de ne pas pouvoir lâcher cet incroyable roman.


L’auteur prouve une nouvelle fois qu’il n’y a pas forcément besoin d’action pour happer son lecteur. Tout est dans la narration, la psychologie sans oublier l’ambiance qui y règne.  Cette ambiance pesante qui émane de cette troublante histoire. On se doute de la finalité de l’histoire tant l’atmosphère est propice aux tourments, malsaine et oppressante à souhait.


En résumé, tout comme son prédécesseur, Emma dans la nuit se révèle être un roman remarquable, d’une efficacité redoutable, qui laisse difficilement indifférent. Avec cette histoire, Wendy Walker passe maitre dans l’art des thrillers psychologiques. C’est une auteure à suivre avec beaucoup d’attention !


 _____________________________________________________________
Emma dans la nuit
Wendy Walker
Sonatine
Je tiens à remercier la maison Sonatine et NetGalley pour l’envoi de ce livre.

2 commentaires:

  1. Un roman psychologique qui m'a bien plu également !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai adoré! J'attends son prochain avec une certaine impatience :p

      Supprimer